Le Faisceau Hertzien, un système de transmissions hautement sécurisées pour la vidéo surveillance et de protection

Le Faisceau Hertzien, un système de transmissions hautement sécurisées pour la vidéo surveillance et de protection

09:00 18 décembre in Sécurité & Big Data, Technologie FH

La bande de Fréquence 5.4 GHz, ouverte au publique et qui est utilisée librement, sans aucune licence, pose problème. Quand bien même cette fréquence libre ferait l’objet d’un protocole propriétaire, elle possède un nombre de canaux limités, tous encombrées par les systèmes grand public comme les liaisons vidéo domestiques, les liaisons vidéo des drones, sans compter le déport de réseaux LAN, etc…
Un réseau de surveillance vidéo construit sur la bande de fréquence 5.4 GHz ne peut en aucun cas assurer la sécurité de la transmission des données.

Les flux vidéos par Faisceaux Hertziens ne peuvent être interceptés

Faire de la transmission dite « sécurisé », protocole propriétaire ou pas, sur une bande déjà largement encombrée par toutes sortes de systèmes grand public (liaison vidéo domestique, liaison vidéo des drones), déport de réseaux LAN, etc… avec un nombre de canaux limités, c’est prendre un risque certain, clairement mis en évidence, à ce jour, par les Autorités.

Les dispositifs par faisceaux hertziens numériques, dans les bandes de fréquence de 6 à 80 GHz, sont quant à eux hautement sécurisés du fait que le signal radio n’est pas détectable et ne peut être piraté par des dispositifs de type ordinateurs équipés de wifi, il est techniquement avéré que les flux vidéo ne peuvent être interceptés.

 

Le temps de latence du Faisceau Hertzien est similaire à celui de la Fibre Optique

Le temps de latence (temps de parcours du signale dans le réseau, temps que met l’image filmée pour parvenir au CSU) est très faible voir similaire à la Fibre Optique (1m/s), c’est un paramètre technique important lorsqu’il s’agit de caméras de sécurité UHD (Ultra Haute Définition) affectés aux services de police notamment.

 

Les spectres radio réglementés sont sécurisés

L’utilisation des systèmes faisceaux hertziens dans les bandes de fréquences (de 6 à 80 Ghz) nécessite obligatoirement une démarche administrative auprès de l’ARCEP (dossier de demande de fréquence) pour obtenir une autorisation d’utilisation de la fréquence valable 10 ans.
Chaque dossier fait l’objet, de la part de l’ARCEP, d’une étude d’ingénierie radio précise en tenant compte des paramètres géographiques pour pouvoir attribuer la fréquence et les canaux spécifiques pour la liaison demandée.

L’utilisateur a la garantie qu’aucun brouillage ne pourra compromettre la fonctionnalité sécurisée de son réseau hertzien.