Toujours plus d’Internet pour les Français!

Toujours plus d’Internet pour les Français!

09:49 23 septembre in Actualités

Les Français passent en moyenne 3 heures par jour devant un écran connecté à Internet. Cette consommation sans cesse à la hausse est boostée par la multiplication des terminaux (ordinateurs fixes, smartphones, tablettes, etc…) mais pose aussi la question de la circulation de données toujours plus volumineuses.

Accrocs à Internet les Français ? Oui, à en croire les résultats de plusieurs études publiées récemment. Ainsi, selon un rapport Médiamétrie (1) paru au premier trimestre 2014, 82% des Français sont aujourd’hui connectés à Internet. Un chiffre en progression constante ces dernières années et dopée par la multiplication des supports de consultation, notamment la tablette qui s’est largement démocratisée (+105 % entre 2012 et 2013 !). 8 millions de Français en possèdent aujourd’hui une. En l’ajoutant aux ordinateurs fixes, portables et autres smartphones, chaque foyer hexagonal est désormais équipé en moyenne de 6,5 écrans. Pour Estelle Duval, directrice de Médiamétrie, « Internet est plus que jamais au cœur du quotidien des Français ».

Conséquence de cette omniprésence d’Internet dans notre quotidien, nos usages sur ce média évoluent, chaque terminal ayant un emploi privilégié. Sans surprise, les Français se connectent à Internet via un ordinateur fixe ou portable la journée en semaine. De retour à la maison, ils se saisissent de leurs tablettes et surfent en même temps qu’ils regardent la télévision. 18 % des internautes ont ainsi déjà commenté un programme en direct via un réseau social (31 % parmi les 15-24 ans).

La vidéo, 80 % du trafic en 2018

Les Français consomment toujours plus d’informations en ligne (30 millions de visiteurs en 2013 sur les sites d’actualité), de musique (18 millions de Français ont écouté de la musique via Internet). On dégaine également son smartphone dans les allées de son supermarché pour savoir quels sont les avis des internautes sur un téléviseur, un livre, etc… 40 % des utilisateurs de téléphones connectés ont ce genre de pratique.

D’un point de vue technique, ces nouveaux usages ne vont pas sans entraîner des évolutions conséquentes. Qui dit plus d’utilisateurs, dit plus de données échangées. Selon une autre étude, menée par Cisco (2) cette fois-ci en juin 2014, le volume des données mobiles en France devrait être multiplié par 10 d’ici 2018. Une augmentation liée en premier lieu à la part toujours plus importante de la vidéo qui devrait représenter près de 80 % du trafic Internet en France dans seulement 4 ans.

Ainsi, il appartient désormais aux décideurs publics d’accompagner cette évolution sociétale par la création de nouvelles infrastructures. Celles-ci devront pouvoir gérer l’augmentation continue du volume des données échangées sur Internet à l’échelle de la planète. En 2016, le trafic internet mondial devrait en effet atteindre 1,3 zettaoctet (1 000 000 000 000 000 000 000 d’octets ou 10 puissance 21 octets !). En 2011, il n’était « que » de 369 exaoctets (10 puissance 18 octets).

Manifestement l’accès au THD devient une urgence pour tous les français, il apparait comme évident que le mixage des technologies (Fibre optique et Faisceau Hertzien) est la seule solution pour les aménageurs et les pouvoirs publics de répondre à cette demande dans des délais raisonnables et de manière efficace et dans des délais inférieurs à 5 ans.

(1) http://www.mediametrie.fr/internet/communiques/l-annee-internet-2013-l-internaute-ultra-connecte-expose-engage.php?id=1017#.VATZSvl_vcA (2) http://globalnewsroom.cisco.com/fr/fr/press-releases/etude-cisco-les-francais-toujours-plus-connectes-nasdaq-csco-1122921
(2) http://globalnewsroom.cisco.com/fr/fr/press-releases/etude-cisco-les-francais-toujours-plus-connectes-nasdaq-csco-1122921